Bibliographie inédite des publications françaises sur Nietzsche (Laure Verbaere et Donato Longo)

 

(en savoir plus)

André Ruyters (1876-1952)


Ecrivain belge de langue française, André Ruyters est naturalisé français en 1908, Il participe à la création de la Nouvelle Revue française.

 

RUYTERS André, "A propos d'un article de M. Montfort", {Notes}, in Nouvelle revue française, tome 4, n°19, 1er juillet 1910, p. 111-114.

A propos de la querelle qui oppose Gide et Montfort, donne raison à Gide: "M. de Montfort a-t-il donc suivi de si loin et Nietzsche et tout ce que son influence depuis dix ans dégage et délivre parmi nous pour ne pas encore avoir reconnu que rien n'est plus moral, tiré de la morale et voué à la morale que le Nietzschéisme?" (p. 112) Définit le Nietzschéisme comme la réponse à "l'effort et à l'entreprise de l'homme qui, sentant en lui la présence d'une conscience que ne commande plus l'autorité théologique, entend se créer une règle, des lois, toute une discipline éthique, une "morale" en un mot, c'est-à-dire l'art de concilier les droits les plus exigeants de l'individu avec le devoir social et les droits mêmes du prochain." Conclut: "Quoi de plus éloigné en tout cas du scepticisme? Le plus grand bienfait de Nietzsche, en tant qu'éducateur, ç'a été de nous apprendre à dire "oui" à toutes choses et à la vie entière. M. Montfort ne le savait-il plus? " (p. 112-113)

 

Le mauvais riche,