Edgard Milhaud (1873-1964)


Edgard Milhaud est un militant socialiste, professeur d'économie politique à l'Université de Genève. Le Devenir social remplace l'Ere nouvelle. C'est une revue guesdiste qui paraît de 1895 à 1898.



MILHAUD Edgard, "L'Ethique, par Eugène de Roberty", in Le Devenir Social, février 1897, p. 167-176.

Remarque que "Nietzsche est le précurseur de Roberty, c'est-à-dire un de ceux qui soulignent la primauté de l'esprit sur la matière", (p. 171)

 

MILHAUD Edgard, Du Droit de la force à la force du droit, Genève, Atar, 1915.

Extrait: "De l'arrêt de l'investigation scientifique et critique à l'apologétique il n'y a qu'un pas. L'acceptation silencieuse des coups de force achemine à la réduction théorique du droit à la force, puis à la proclamation du droit de la force. Schopenhauer déclare : « Dans le monde de l'homme, comme dans le monde animal, ce qui règne, c'est la force et non le droit... Le droit n'est que la mesure de la puissance de chacun ». Et Max Stirner : « Que m'importe le droit ? Je n'en ai pas besoin. Ce que je puis acquérir par la force, je le possède et j'en jouis. Ce dont je ne puis m'emparer, j'y renonce, et je ne vais pas, en manière de consolation, me pavaner avec mon prétendu droit, avec mon droit imprescriptible. » Quand à Nietzsche, son nom seul est l'évocation de l'amoralisme transcendantal, et sa maxime célèbre : « Alles ist erlaubt - Tout est permis » devance, couvre et dépasse le « Not kennt kein Gebot - Nécessité ne connaît pas de loi » de M. de Bethmann-Hollweg".