Hugues Le Roux



Le ROUX Huges, Je deviens colon. Mœurs algériennes, Paris, C. Lévy, 1895.

Evoque les traductions attendues de Nietzsche (p. 10)

 

LE ROUX Hugues, « Nos filles. VII L'indépendance », in Figaro, 5 septembre 1897, p. 1.

Déplore que les jeunes filles et les garçons se nourrissent des idées de Nietzsche. 

 

LE ROUX HUGUES, Nos filles : qu’en ferons-nous ?, Paris, C. Lévy, 1898.

Constate et déplore l'influence de Nietzsche chez les jeunes p. 103 et 106