Louis Proal (1843-19?)


Magistrat français, Louis Proal est chroniqueur à la Revue pénitentiaire. En 1892, il est conseiller à la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. En 1900, il est  président de chambre à la Cour d'appel de Riom et  en 1908, il est conseiller à la Cour d'appel de Paris.



PROAL Louis, Le crime et le suicide passionnels, Paris, Alcan, 1900.

Dans le chapitre « La contagion du crime par le roman », évoque la responsabilité de Stirner et Nietzsche (p. 449).