Lucien Lévy-Bruhl et Nietzsche en France

Lucien Lévy-Bruhl (1857-1939)


Voir Les Classiques en sciences sociales

Lire: Pascale Gruson, « Lucien Lévy-Bruhl (1857-1939) », in F. Beilecke et K. Marmetschke (dir.), Der intellektuelle und der mandarin. Für Hans Manfred Bock, Berlin, Walter De Gruyter, Kassel University Press, 2005, p. 315-338.

Aussi:  Dominique Merllié, « ‪Correspondance d’Émile Durkheim avec Lucien Lévy-Bruhl‪ », in Revue européenne des sciences sociales, 2017/2 (55-2), p. 105-168.


Lucien Lévy-Bruhl fait partie des fondateurs de L'Humanité et il y participe à ses débuts sous le pseudonyme de Deuzelles; cf. P. Albert, "Les sociétés de L’Humanité, de 1904 à 1920" in C. Delporte, C. Pennetier, J.-F. Sirinelli et S. Wolikow (dir.), "L’Humanité" de Jaurès à nos jours, Paris, Nouveau-Monde Éditions, 2004.

LEVY-BRUHL Lucien, "La crise de la métaphysique en Allemagne", in Revue des Deux Mondes, t. 129, 15 mai 1895, p. 341-367.

Dresse un bilan. Note : "Nietzsche a été récemment l'objet d'un engouement très vif : mais la mode qui l'a porté aux nues commence déjà à l'abandonner. C'est d'ailleurs un brillant moraliste, non un métaphysicien ; et les paradoxes violents et exaspérés où il se complaît ne fournissent pas les éléments d'un système qui se tienne" (p. 342).

 

LEVY-BRUHL Lucien, La morale et la science des mœurs, Paris, Alcan, 1903.

3ème édition en 1927 avec une préface. Réédition en 1970.

Classe Nietzsche parmi les morales excentriques ou les doctrines révolutionnaires (p. 47-48)

 

LEVY-BRUHL Lucien, « Emile Boutmy », in Revue de Paris, tome 1, 15 février 1906, p. 795-805.

Remarque que les « aphorismes de Nietzsche sont plus éblouissants » que les propos de Boutmy mais qu’ils « ne portent pas plus loin » (p. 804).