Malwida von Meysenbug (1816-1903)


Féministe et femme de lettres (Mémoires d'une idéaliste, Le soir de ma vie), Malwida von Meysenbug est la mère adoptive d'Olga Herzen qui épouse en 1873 l'historien français Gabriel Monod.

Lire Gaby Vinant, Un esprit cosmopolite au XIXe siècle, Malwida de Meysenbug (1816-1903), sa vie et ses amis, Paris, Champion, 1932 et Friedrich Nietzsche, Correspondance avec Malwida von Meysenbug, traduit de l'allemand, annoté et présenté par Ludovic Frère, Allia, 2005.



MEYSENBUG Malwida de, "Frédéric Nietzsche. Souvenirs et correspondance (1872-1876)", in La Grande Revue, 16, 1er mars 1901, p. 517-557.

Présentation de dix-sept lettres de Nietzsche.

 

MEYSENBUG Malwida vonLe Soir de ma Vie, Suite des Mémoires d'une Idéaliste. Précédée de la fin de la vie d'une Idéaliste, de Gabriel Monod. Ornée de huit portraits, Paris, Fischbacher, 1908.