Notes de 1898

 

[1] Une traduction est publiée en Allemagne en 1899 : cf. Die Philosophie Friedrich Nietzsches. Eingeleitet und übersetzt von Elisabeth Förster-Nietzsche. Dresden und Leipzig, Carl Reissner, 1899 [Krummel, I, 405, p. 226 et 405a, p. 227]

 

[2] Cette édition est citée d'après l'INB.

 

[3] Paul Mongré, Sant'Ilario. Gedanken aus der Landschaft Zarathustras, Leipzig, C. G. Naumann, 1897 [Krummel, I, 297, p. 185-186].

Paul Mongré est le pseudonyme du Prof. Dr. Felix Hausdorf (1868-1942), astronome et professeur de mathématiques.

 

[4] Curt Grottewitz, "Nietzsche's Herrenmoral und die Naturwissenschaft", in Das Magazin für Literatur, tome 66, n˚50, 18 décembre 1897, p. 1519-1524 [Krummel, I, 344, p. 204].

Curt Grottewitz, écrivain allemand né en 1866.

 

[5] Cf. Gustave Kühl, "Dehmel und Nietzsche", in Die Zeit, n˚ 187, 30 avril 1898, p. 71ff [Krummel, I, 356, p. 209].

 

[6] Rome, Fratelli Brocca, 1898.

 

[7] Cette référence est citée d'après Christopher E. Forth, Becoming a destiny : the Nietzsche vogue in french intellectual Life, 1891-1918, op. cit., p. 161 et 173.

 

[8] Né en 1852, Paul Lansky a découvert Nietzsche en février 1884 [Krummel, I, note 51, p. 44-45]. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et de plusieurs articles sur Nietzsche : "Erinnerungen an Friedrich Nietzsche", in Allgemeine Zeitung, 1893, n˚240 [cf. Krummel, I, 167, p. 126] ; "Friedrich Nietzsche. Nach persönlichem Umgange" in Sphinx, tome 18, n˚99, mai 1894, p. 330-340 [Krummel, I, 181, p. 130-131] ; "Der Antechrist", in Allgemeine Zeitung, n˚45, 14 février 1895 [Krummel, I, 215, p. 150] ; "Zur Nietzsche Literatur", in Allgemeine Zeintung, n˚94, 1895 [Krummel, I, 223, p. 152].

 

[9] Cf. le compte-rendu d'Henri Lichtenberger en septembre 1898.

 

[10] Cf. Grotthuss, Probleme und Charakterköpfe. Studien zur Literatur unserer Zeit, St. Greiner & Pfeiffer, 1898 [Krummel, I, 351 et 351a, p. 207].

Jeannot Emil FrhR. v. GrotthuB, écrivain né en 1865.

 

[11] Stefan Grossmann est directeur du lycée de Bayreuth.

 

[12] Hans Gallwitz, Friedrich Nietzsche. Ein Lebensbild, Dresden und Leipzig, Carl Reissner, 1898. C'est le quatrième tome d'une série intitulée Maenner der Zeit, Lebensbilder hervorragender Persönlichtkeiten der Gegenwart und jüngsten Vergangenheit, publiée sous la direction de Dr. Gustav Diercks [Krummel, I, 355, p. 208].

 

[13] Rédigé de janvier à août 1897, le roman a auparavant été publié dans Le Journal de octobre 1897 à février 1898. Sa publication est retardée de quelques mois par l'affaire Dreyfus. Il est publié en 1906 dans les Œuvres complètes.

 

nouveau:

La place de Der Wille zur Macht dans les éditions allemandes des oeuvres complètes de Nietzsche de la fin du XIXe siècle à nos jours (Laure Verbaere, 2018) lire

 

Les éditions françaises de La Volonté de puissance (1903-1949) lire

"Viele neue Nietzsches sollen zutage treten? - Ein paar wenige würden genügen..." (Reto Winteler, Friedrich Nietzsche, der erste tragische Philosoph, eine Entdeckung, Basel Schwabe Verlag, 2014)

" (...) [l]es philosophes de profession [...] oublient que Nietzsche ne promulgue pas un catéchisme nouveau mais nous invite à créer nous- même le système des valeurs auquel nous voulons dévouer notre vie. Dosons en nous la quantité de dionysisme et de christianisme mystique qui va nous inspirer. Il y aura autant de solutions qu'il y aura d'individus et c'est de leur collaboration que naîtra la vie nouvelle." (Charles Andler, 1932)

Becoming a Destiny: The Nietzsche Vogue in French intellectual Life, 1891-1918 (Christopher E. Forth, Dissertation, State University of New York, Buffalo, 1994)

Traces orales (en cours)

Nietzsche « n'est pas allé assez loin dans le sens de sa propre doctrine ; il n'a pas été assez nietzschéen. L'attitude où il veut qu'on se place est bien celle qui convient ; mais nous ne pouvons pas dire d'avance qu'on doive, en s'y plaçant, aboutir à l'exaltation de l'individu plutôt qu'à son absorption dans la société : cela dépend des cas et des moments. Nietzsche n'a pas encore un sens suffisant de la relativité : il est encore trop systématique. » (Frédéric RAUH, extrait de cours à la Sorbonne, 1904)

 

Nietzsche en France pendant la guerre

Citation

"Chaque doctrine nouvelle présente certaines arêtes et extrémités outrancières autour desquelles la curiosité frivole de la multitude voltige hâtivement mais ce n'est pas l'exactitude ou la fausseté de quelques points particuliers, ce sont l'étendue et la profondeur de la création qui doivent retenir notre attention. Je ne me suis jamais demandé si les théories nietzschéennes du «surhomme » ou de l'« éternel retour » sont justes ou non: et qui se le demanderait encore, en dehors de quelques ratiocineurs et éplucheurs de livres ? Une grande œuvre ne nous intéresse toujours que par ce double côté: l'homme créateur et l'action créatrice." (Stefan Zweig, L'Humanité, 21 mai 1926)

Comoedia, 28 mars 1914
Comoedia, 28 mars 1914

Le Rire, 10 décembre 1910