Nietzsche dans les conférences, communications, causeries...

1903-1904

1903

Henri LICHTENBERGER

 

Les idées morales du temps présent

 

  • Conférence donnée le 17 février 1903 à l'Ecole des hautes-études sociales, 16 rue de la Sorbonne, à 17h30.
  • Conférence sur Nietzsche d'après l'annonce publiée dans Le Temps du 16 février 1903, p. 3.
  • Egalement signalée dans Le XIXe siècle et Le Rappel.

Teodor de WYZEWA

 

Le "cas Wagner"

 

  • Conférence donnée le 3 mars 1903.
  • D'après l'article publié dans Gil Blas, 4 mars 1903, p. 3.

La philosophie de Nietzsche

 

  • Thème de la loge maçonnique "La Raison Triomphante", le mardi 7 avril, 5 rue de Cayenne (Paris).
  • D'après l'annonce publiée dans Le Rappel du 8 avril 1903, p. 3.

J. Roger CHARBONNEL

 

Les deux pôles de la morale contemporaine : la morale de la solidarité et l'individualisme de Nietzche

 

  • Conférence organisée le vendredi 16 mai 1903 à 20h30, dans une salle de l'Institut catholique, au groupe d'études sociales que préside M. Ackermann, agrégé de philosophie.
  • D'après J. Roger CHARBONNEL, « Les deux pôles de la morale contemporaine : la solidarité et l'individualisme de Nietzche », in Annales de philosophie chrétienne, tome III, n˚4, 1904, p. 360-385.
  • Cette conférence a été suivie d'une « intéressante discussion. » (p. 360)
  • D'après l'annonce publiée dans L'Univers du 15 mai 1903, p. 3.

Henri LICHTENBERGER

 

L'esthétique musicale de Nietzche

 

  • Conférence donnée le 25 mai 1903 à 17h30, 16 rue de la Sorbonne.
  • D'après l'annonce publiée dans Gil Blas, 25 mai 1903, p. 2.

Ferdinand BRUNETIERE

 

La renaissance du paganisme dans la morale

  • Discours prononcé à Paris, le 18 juin 1903 pour la Conférence Olivaint et refaite peu de temps plus tard à Orléans.

Louise REVILLE

 

Nietzsche

  • Conférence prononcée le 23 juillet 1903 dans le cadre des Causeries populaires des 10e et 11e, Salle Vermillet, 41 rue Fontaine-au-roi, à 20h30.
  • D'après l'annonce publiée dans La Lanterne du 23 juillet 1903, p. 4. Aussi d'après l'annonce publiée dans le Radical du 23 juillet 1903 (14 rue Fontaine-au-Roi) ou aussi l'annonce dans L'Aurore du 22 juillet, p. 3.
  • Louise Réville a fondé L'Action Féministe. Voir la biographie dans le Maitron

Hugues MILLIERE

 

La philosophie de Nietzsche

  • Conférence prononcée le 7 octobre 1903 à l'Union Mouffetard, 76 rue Mouffetard (Paris), à 9h.

 

  • D'après l'annonce publiée dans Le Rappel du 7 octobre 1903, p. 2.

Paul COSTEL

 

La Philosophie individualiste de Frédéric Nietzsche

  • Conférence prononcée le 22 octobre 1903 à L'Autonomie individuelle (Cercle libre d'études sociologiques), Salle de la Cloche, 43 rue Réaumur, à 8h30.

 

  • D'après l'annonce publiée dans La Lanterne du 22 octobre 1903, p. 4.

1904

Henri ALBERT

 

Frédéric Nietzsche et la civilisation européenne

 

  • Conférence de la Société des conférences donnée le mardi 22 mars 1904 à 14h30 à la salle de géographie, 184 boulevard Saint-Germain.
  • D'après une annonce publiée dans Le Temps du 17 janvier 1904, p. 3.
  • Aussi d'après « Frédéric Nietzsche et la Civilisation européenne », {Echos}, in Mercure de France, tome 49, n˚171, mars 1904, p. 857.

FRIEDEL

 

Le Théâtre en Allemagne

  • Conférence prononcée vers le 4 février 1904.
  • D'après le compte-rendu publié dans L'Aurore du 4 février 1904, p. 4.
  • Signale l'influence de Nietzsche.

Chanoine MAISONNEUVE

 

L'immoralisme de Nietzsche

 

  • Conférence donnée en 1904 à la Faculté des lettres de Toulouse.
  • D'après L. C., "Aspects toulousains", {Chronique du Midi}, in Revue des Pyrénées, tome 17, janvier-mars 1905, p. 148-153. Aussi d'après une annonce publiée dans le Recueil de l'Académie des jeux floraux, Toulouse, Douladoure-Privat, 1904, p. 222 et le compte-rendu dans La science catholique (1904)
  • Signale l'intérêt et l'assiduité des femmes aux conférences sur Compte, Spencer, Schopenhauer et Nietzsche (p. 152)
  • A lire dans Conférences pour le temps présent, Paris, Victor Lecoffre, 1903.

Nietzsche et Guyau à travers leur morale

  • Les Causeries populaires du 18ème (UP), 30 rue Muller (Paris), 4 avril 1904, 8h30.
  • D'après l'annonce publiée dans La Lanterne, 5 avril 1904, p. 3. Egalement dans Le Radical.

Paul ROGNON

 

Le surhomme de Nietzsche dans le roman européen (Kipling, d'Annunzio, Gorki)

  • Conférence publique et gratuite donnée sous la présidence d'Emile Mayniel à l'Union chrétienne des jeunes gens, 14 rue de Trévise, le samedi 16 avril 1904 à 20h30.
  • D'après l'annonce publiée dans Le Siècle du 16 avril 1904, p. 4.

Han RYNER

 

L'individualisme de Nietzsche

 

  • Conférence prononcée aux Causeries populaires du 11ème, 5, cité d'Angoulême, le mercredi 20 juillet 1904 à huit heures et demie.
  • D'après l'annonce publiée dans Le Radical du 21 juillet 1905, p. 4. Aussi signalée dans La Petite République.

Hugues MILLIERE

 

Nietzsche

 

  • Conférence donnée à la Coopération des idées, 157 faubourg Saint-Antoine le jeudi 22 décembre 1904 à 20h30.
  • D'après l'annonce publiée dans L'Humanité le 22 décembre 1904, p. 3; l'annonce publiée dans L'Aurore du 22 décembre, p. 4; l'annonce dans La Lanterne du 23 décembre, p. 3; l'annonce dans Le Radical du 23 décembre, p. 3.

Marcel POURNIN

 

Conférence sur Nietzsche

 

  • Conférence sur Nietzsche prononcée à la Société de sociologie de Paris lors de la séance du mercredi 8 juin 1904 dont l'ordre du jour est "Sociologie et morale"
  • D'après le compte-rendu publié dans la Revue internationale de sociologie, tome 12, 1904, p. 538-543.

Charles ROSSIGNEUX

 

Conférence

 

  • Conférence sur prononcée à la Société de sociologie de Paris lors de la séance du mercredi 8 juin 1904 dont l'ordre du jour est "Sociologie et morale"
  • D'après le compte-rendu publié dans la Revue internationale de sociologie, tome 12, 1904, p. 543-552.
  • A propos de l'immoralité, note que le surhomme de Nietzsche n'est qu'une criminel supérieur (note 2, p. 545).

Edouard SCHURE

 

Le théâtre de Gabriel d'Annunzio

 

  • Conférence faites sous les auspices de la Revue bleue le 22 juin 1904
  • D'après Edouard SCHURE, « Le théâtre de Gabriel d'Annunzio », in Revue bleue, tome II, n˚1, 2 juillet 1904, p. 1-5.
  • Evoque les emprunts de D'Annunzio à Nietzsche (p. 2 et 4).

J. BENRUBI

 

J.-J. Rousseau's Forderung der Rückkehr zur Natur

  • Brève comparaison entre Rousseau et Nietzsche, "der Rousseau des neunzehnten Jahrhunderts" (selon Riehl)) (p. 265)

M. KOZLOWSKI

 

Discussion:

L'individuel et le social

  • Intervention à la discussion suivant l'exposé de Vilfredo Pareto au IIème Congrès international de philosophie (Genève) le mercredi 7 septembre.
  • D'après les rapports et comptes rendus publiés dans Congrès international de philosophie, IIème session, Genève, Henry Kündig, 1905, p. 131-136.
  • Plusieurs allusions à Nietzsche, notamment à son "laquéisme brutal" (p. 133)

Henry STRUVE

 

La philosophie en Pologne pendant les dix dernières années (1894-1904)

  • Intervention au IIème Congrès international de philosophie (Genève)
  • Signale l'étude de W. M. Kozlowski sur Nietzsche (1903), p. 345.

Evolution du site

historique des modifications

 

 

EXPOSITION: Übermensch - Friedrich Nietzsche et les conséquences 16 octobre 2019 - 22 mars 2020 voir

 

NOUVEAU:

 

Nietzsche et Zola

(Jean-Pierre Dumont, septembre 2019)

 

Que pensait Emile Zola de Nietzsche? de Wagner? lire

 

"Nietzsche wirkt in die populäre Breite, und man muss in die Breite gehen" (Andreas Urs Sommer, Nietzsche und die Folgen, 2017)

 

"Viele neue Nietzsches sollen zutage treten? - Ein paar wenige würden genügen..." (Reto Winteler, Friedrich Nietzsche, der erste tragische Philosoph, eine Entdeckung, Basel Schwabe Verlag, 2014)

Laure Verbaere

Nietzsche et l'agrégation de philosophie (avril 2019) lire

OUTIL: Nietzsche et les philosophes français: traces empiriques et paroles 1889-1903 lire

Les éditions de Zarathoustra de 1920 à 1935 voir

et de 1935 à 1950 voir

 

Nouvelle trace inédite

Lettre d'Eric Blondel à Don Longo lire

  

Dominique de Gaultier de Laguionie, petit-neveu du philosophe français Jules de Gaultier (1858-1942) met à disposition les archives dont il dispose. voir

Jules de Gaultier et Nietzsche

Don Longo:

Les pèlerins à Sils-Maria voir

 

Alan Schrift:

“Le nietzschéisme comme épistémologie”, extrait de Patrice Maniglier (dir.), Le Moment philosophique des années 1960 en France (PUF, 2011) lire

 

Alan Schrift:

French Nietzscheanism lire

The Nietzsche Canon: a publication history and bibliography (William Schaberg) lire

" (...) [l]es philosophes de profession [...] oublient que Nietzsche ne promulgue pas un catéchisme nouveau mais nous invite à créer nous- même le système des valeurs auquel nous voulons dévouer notre vie. Dosons en nous la quantité de dionysisme et de christianisme mystique qui va nous inspirer. Il y aura autant de solutions qu'il y aura d'individus et c'est de leur collaboration que naîtra la vie nouvelle." (Charles Andler, 1932)

Becoming a Destiny: The Nietzsche Vogue in French intellectual Life, 1891-1918 (Christopher E. Forth, Dissertation, State University of New York, Buffalo, 1994)

Traces orales

Nietzsche « n'est pas allé assez loin dans le sens de sa propre doctrine ; il n'a pas été assez nietzschéen. (…) Nietzsche n'a pas encore un sens suffisant de la relativité : il est encore trop systématique. » (Frédéric RAUH, extrait de cours à la Sorbonne, 1904)

 

"Chaque doctrine nouvelle présente certaines arêtes et extrémités outrancières autour desquelles la curiosité frivole de la multitude voltige hâtivement mais ce n'est pas l'exactitude ou la fausseté de quelques points particuliers, ce sont l'étendue et la profondeur de la création qui doivent retenir notre attention. Je ne me suis jamais demandé si les théories nietzschéennes du «surhomme » ou de l'« éternel retour » sont justes ou non: et qui se le demanderait encore, en dehors de quelques ratiocineurs et éplucheurs de livres ? Une grande œuvre ne nous intéresse toujours que par ce double côté: l'homme créateur et l'action créatrice." (Stefan Zweig, L'Humanité, 21 mai 1926)

Comoedia, 28 mars 1914
Comoedia, 28 mars 1914

Le Rire, 10 décembre 1910