Nietzsche dans les conférences, communications, causeries... 1907-1908

1907

R. de BEAUPLAN

 

Nietzsche et la littérature actuelle; Le serpent noir et les mouettes, de P. Adam; Ars et vita, de R. Gillouin

  • Conférence donnée le 31 janvier 1907 à la Fondation populaire (Université populaire), 19 rue de Belleville.
  • D'après l'annonce publiée dan L'Aurore; l'annonce publiée dans Le Radical; également dans l'annonce de La Lanterne.

Victor BASCH

 

Frédéric Nietzsche

Victor Basch

 

  • Conférence donnée le 29 mars 1907 à la Maison du peuple (Université populaire), 92 rue de Clignancourt.
  • D'après l'annonce publiée dans Le Radical du 29 mars 1907, p. 6. Aussi d'après l'annonce publiée dans La Lanterne du 30 mars 1907, p. 4.

Maurice AJAM

 

Qu'est-ce que la démocratie?

  • Conférence donnée par Maurice Ajam (député de la Sarthe, membre du Conseil supérieur de l'Alliance républicaine démocratique), le dimanche 24 novembre 1907 dans la grande salle de l'Hôtel de Ville de Condé-sur-Noireau (Sarthe).
  • Evoque et cite Nietzsche [souvent mal orthographié] (p. 25-27, 203 et 213).

1908

Charles ANDLER

 

L'état présent de la biographie de Nietzsche

Charles Ander

 

 

  • Communication prononcée à la Société des langues et littératures modernes, lors de la séance du 9 février 1908.
  • D'après le compte-rendu publié dans la Revue germanique, tome 4, 1908, p. 335-337.

Emile FAGUET

 

La philosophie de Nietzsche

  • Conférence donnée le lundi 24 février 1908 à 17h à l'Université des Annales, 51 rue Saint-Georges.
  • Aussi d'après l'annonce publiée dans la Revue illustrée du 20 décembre 1907 et l'annonce publiée dans Le Temps,  le 23 février 1908, p. 3.

Maurice MILLIOUD

 

La crise actuelle de la morale

  • Conférence donnée le 25 février 1908 à l'Aula (Genève).
  • D'après le compte-rendu publié dans le Journal de Genève le 26 février 1908, p. 3.
  • Note l'ébranlement des consciences dû à la circulation des idées et à Tolstoï, Ibsen et Nietzsche.

Daniel LESUEUR

 

L'Energie et la Volonté chez la Femme (Théories nietzschéennes)

Daniel Lesueur

 

  • Conférence donnée le 9 mars 1908 à l'Université des Annales, 51 rue Saint-Georges.
  • D'après le programme publié dans les Annales politiques et littéraires.

 


Léon DUGUIT

 

La règle de droit ou droit objectif

  • Conférence donnée en mars 1908 à l'Ecole des hautes études sociales
  • Précise qu'il n'est pas "un Nietzsche au petit pied".

Georges BERGUER

 

Un essai d'évaluation en dehors du critère normal de la valeur: le cas Nietzsche

  • Conférence donnée le mercredi 24 juin 1908, à 16h, au Casino de Saint-Pierre, lors d'une séance de la Société des sciences théologiques.
  • D'après l'annonce publiée dans le Journal de Genève du 24 juin 1908, p. 5.
  • Texte repris dans La notion de valeur, sa nature psychique, son importance en théologie, Genève, 1908.

Charles ANDLER

 

L'état présent de la biographie de Nietzsche

 

  • Communication prononcée à la Société des langues et littératures modernes, lors de la séance du 19 juillet 1908
  • D'après le compte-rendu publié dans la Revue germanique, tome 4, 1908, p.559-562.

Daniel HALEVY

 

L'idée d'aristocratie chez Frédéric Nietzsche

 

  • Conférence donnée le mardi 4 août 1908 à a Coopération des idées (Université populaire), 157 faubourg Antoine, à 8h30.
  • D'après l'annonce publiée dans Le Radical; aussi d'après l'annonce publiée dans Le Matin.

Georges DWELSHAUVERS

 

Les œuvres et les idées de Nietzsche

 

  • Conférence donnée le 11 décembre 1908 à l'Ecole d'art, 16 rue de la Sorbonne à 16h15.
  • D'après l'annonce publiée dans Le Figaro, n°346, 11 décembre 1908, p. 5.

Abbé EYRAUD

 

Le rayonnement de la France

  • Conférence donnée en 1908.
  • Compare les missionnaires à des surhommes (p. 14)

ACTUEL

2018-2019

Séminaire de Jacques Le Rider sur la première époque de la réception de Nietzsche en France: jusqu'en 1914 (voir)

NOUVEAU

 

Nouvelle participation

Alan Schrift: French Nietzscheanism lire

 

 

Nouvelles traces inédites

Lettres à Don Longo lire

 

Nouveaux outils

The Nietzsche Canon: a publication history and bibliography (William Schaberg) lire

 

Der Wille zur Macht dans les éditions allemandes des œuvres complètes de Nietzsche de la fin du XIXe siècle à nos jours (Laure Verbaere, 2018) lire

 

Les éditions françaises de La Volonté de puissance de 1903 à 1949 (Laure Verbaere) lire

"Viele neue Nietzsches sollen zutage treten? - Ein paar wenige würden genügen..." (Reto Winteler, Friedrich Nietzsche, der erste tragische Philosoph, eine Entdeckung, Basel Schwabe Verlag, 2014)

" (...) [l]es philosophes de profession [...] oublient que Nietzsche ne promulgue pas un catéchisme nouveau mais nous invite à créer nous- même le système des valeurs auquel nous voulons dévouer notre vie. Dosons en nous la quantité de dionysisme et de christianisme mystique qui va nous inspirer. Il y aura autant de solutions qu'il y aura d'individus et c'est de leur collaboration que naîtra la vie nouvelle." (Charles Andler, 1932)

Becoming a Destiny: The Nietzsche Vogue in French intellectual Life, 1891-1918 (Christopher E. Forth, Dissertation, State University of New York, Buffalo, 1994)

Traces orales

Nietzsche « n'est pas allé assez loin dans le sens de sa propre doctrine ; il n'a pas été assez nietzschéen. L'attitude où il veut qu'on se place est bien celle qui convient ; mais nous ne pouvons pas dire d'avance qu'on doive, en s'y plaçant, aboutir à l'exaltation de l'individu plutôt qu'à son absorption dans la société : cela dépend des cas et des moments. Nietzsche n'a pas encore un sens suffisant de la relativité : il est encore trop systématique. » (Frédéric RAUH, extrait de cours à la Sorbonne, 1904)

 

Nietzsche en France pendant la guerre

Citation

"Chaque doctrine nouvelle présente certaines arêtes et extrémités outrancières autour desquelles la curiosité frivole de la multitude voltige hâtivement mais ce n'est pas l'exactitude ou la fausseté de quelques points particuliers, ce sont l'étendue et la profondeur de la création qui doivent retenir notre attention. Je ne me suis jamais demandé si les théories nietzschéennes du «surhomme » ou de l'« éternel retour » sont justes ou non: et qui se le demanderait encore, en dehors de quelques ratiocineurs et éplucheurs de livres ? Une grande œuvre ne nous intéresse toujours que par ce double côté: l'homme créateur et l'action créatrice." (Stefan Zweig, L'Humanité, 21 mai 1926)

Comoedia, 28 mars 1914
Comoedia, 28 mars 1914

Le Rire, 10 décembre 1910