Bibliographie inédite des publications françaises sur Nietzsche 1868-1940 (Laure Verbaere et Donato Longo)

1868-1910: BIBLIOGRAPHIE ET COMMENTAIRES DE LAURE VERBAERE

 

(en savoir plus)

1902

Articles et comptes rendus sur Nietzsche

ALBERT Henri, "Le livre suprême du créateur de valeurs nouvelles", in Mercure de France tome 41, n˚145, janvier 1902, p. 5-15.

 

BAINVILLE Jacques, "Aurore, par F. Nietzsche", {Bulletin bibliographique}, in Action Française tome VII, janvier 1902, p. 91.

 

PALANTE Georges, "E. Fournière. - Essai sur l'individualisme", {Analyses et comptes rendus. III. Sociologie}, in Revue philosophique, tome 53, n˚1, janvier 1902, p. 98-102.

Remarque que Fournière, à partir de sa définition personnelle de l'individualisme, consacre des pages critiques "très pénétrantes" aux "diverses théories individualistes (H. Spencer, Max Stirner, Tolstoï, Nietzsche)" (p. 100).

 

Anonyme, "Nietzsche et Guyau", {Le mouvement artistique. La philosophie}, in Le Mouvement socialiste, tome 7, 11 janvier 1902, p. 95.

Compte-rendu de Fouillée, "Les jugements de Nietzsche sur Guyau" publié dans la Revue Philosophique.

 

GERMAIN Alphonse, « Le cas Nietzsche », in L’Université catholique, tome 39, 15 janvier 1902, p. 85-94.

 

ULAR Alexandre, "Lao-tse le Nietzschéen", in Revue Blanche tome 27, n˚208, 1er février, 1902, p. 161-167.

 

Anonyme, "L'Origine de la Tragédie, par Friedrich Nietzche", {Le Mouvement artistique. La philosophie}, in Le Mouvement socialiste, 15 février 1902, p. 334.

 

HARLOR Thilda, "Trois Vices modernes", in La Fronde, 16 février 1902, p. 1.

A propos de pensées de Nietzsche, "Le surmenage, la curiosité et la compassion, voilà nos vices modernes".

 

BALLOT Marcel, "Les livres. Critique, philosophie", {La vie littéraire}, in Le Figaro, 20 février 1902.

Compte-rendu de Nietzsche, L'Origine de la tragédie.

 

FAGUET Emile, "Le premier livre de Nietzsche", in Revue latine 2, 25 février 1902, p. 65-98.

 

HAAS Robert, "Jaurès à Genève", in La Petite République 26 février 1902.

 

SIGG Jean, "Jaurès à Genève", in La Petite République, 28 février 1902.

 

HIRSCH Charles-Henry, {Les revues}, in Mercure de France, tome 41, n˚147, mars 1902, p. 797-803.

Signale Alexandre Ular, "Lao-Tse le nietzschéen", publié dans la Revue Blanche.

 

DEBOR Louise, "Les grands hommes et M. Georges Brandès", in La Fronde, 13 mars 1902, p. 1.

A propos d'une récente conférence du critique danois sur Nietzsche (Paris): "M. Brandès nous a développé les principes de l'individualisme Nietzschéen. C'est l'individu supérieur, le grand homme, le surhomme, le héros. dans tous les ordres d'activité, qui importe le plus, qui importe seul au progrès de la civilisation. La culture forcément moyenne et médiocre des masses est de moins de prix que l'apparition d'un seul génie, dont une seule trouvaille enrichit à perpétuité l'humanité. Mieux vaut un seul Pasteur que des millions d'hommes sachant lire et écrire". Discute et conteste.

 

GOURMONT Remy de, "Nietzsche sur la montagne", in Revue du nouveau siècle 15 mars 1902.

 

MURET Maurice, "Nietzsche et la littérature européenne", in Journal des Débats 29 mars 1902.

 

ALBERT Henri, {Lettres allemandes}, in Mercure de France tome 42, n˚148, avril 1902, p. 264-268.

Signale la traduction d'une étude d'Henri Lichtenberger sur l'individualisme de Nietzsche publiée dans Deutsche Zeitschrift (p. 268). [2]

 

GARNIER Paul-Louis, "L'Origine de la Tragédie par Frédéric Nietzsche", in Revue Socialiste, tome 35, avril 1902, p. 496-504.

 

HAAM Ahad, "Les idées de Nietzsche et le judaïsme", in L'Echo sioniste, n°4, 15 avril 1902, p. 91-94.

Suite le 15 juin et fin le 15 septembre 1902.

 

LICHTENBERGER Henri, "Le testament philosophique de Nietzsche", in Revue de Paris, volume 9, n˚8, 15 avril 1902, p. 779-808.

 

ALBERT Henri, {Lettres allemandes}, in Mercure de France tome 42, n˚149, mai 1902, p. 541-546.

Signale J. Hofmiller, "Le testament philosophique de Nietzsche (étude sur la Volonté de Puissance, essai de transmutation de toutes les valeurs)", publié dans Die Gesellschaft (p. 545). [4]

 

GARNIER Paul-Louis, "Réflexions sur Nietzsche", in L'Ermitage volume 24, n˚5, mai 1902, p. 334-351.

Première partie de l'ouvrage à paraître sous le même titre aux éditions de l'Ermitage.

 

CORREVON Charles, "Allemagne. — Tiré des Deutsch-Evangelischen Blaetter et du Pfarrboten", {Revue des revues}, in Revue chrétienne, t. 15, n°5, 15 mai 1902, p. 387-393.

Compte-rendu d'Otto Siebert, "Friedrich Nietzsches "Der Wille zur Macht, Versuch einer Umwertung aller Werte", in Deutsch-evangelische Blätter, Année 27, Halle, 1902, p. 149-170. Long exposé sur Nietzsche.

 

FOUILLEE Alfred, "Les idées sociales de Nietzsche", in Revue des Deux Mondes tome 9, 15 mai 1902, p. 400-431.

 

LICHTENBERGER Henri, "G. Naumann. - Zarathustra-Commentar", {Littérature allemande}, in Revue universitaire, tome I, n˚5, 15 mai 1902, p. 504-505. [6]

 

HIRSCH Charles-Henry, {Les revues}, in Mercure de France tome 42, n˚150, juin 1902, p. 775-784.

Signale Henri Lichtenberger, "Le testament philosophique de Nietzsche" publié dans la Revue de Paris (p. 783).

 

HAAM Ahad, "Les idées de Nietzsche et le judaïsme II", in L'Echo sioniste, n°6, 15 juin 1902, p. 123-127.

Suite d'un article commencé le 15 avril et fini le 15 septembre.

 

DELARUE-MARDRUS Lucie, "Essai sur l'Immoraliste", in Revue Blanche tome 28, n˚219, 15 juillet 1902, p. 413-417.

 

Anonyme, "Frédéric Nietzsche, par Eugène de Roberty", in La Revue socialiste , tome 36, juillet-décembre 1902, p. 254. [7]

 

Anonyme, "Réflexions sur Nietzsche, par Paul-Louis Garnier", in La Revue Socialiste, tome 36, juillet-décembre 1902, p. 254-255. [8]

 

BEAUNIER André, « Le Nietzschisme », {Journaux et revues}, in Le Figaro, n°219, 7 août 1902, p. 3.

A propos de l’article d’Hugues Rebell.

 

PALANTE Georges, "Moralisme et immoralisme", {Etudes sociologiques}, in Revue philosophique de la France et de l'étranger, tome 54, n˚9, septembre 1902, p. 242-248.

Etudie l'Immoralisme en regard de la pensée de Nietzsche.

 

SEGOND J., "Quelques publications récentes sur la morale", {Revue générale}, in Revue philosophique, tome 54, n˚9, septembre 1902, p. 260-278.

Réalise un historique du concept de valeur et mentionne l'influence des idées de Nietzsche (p. 263-264). Cinq des sept comptes rendus contiennent des allusions aux idées de Nietzsche. L'ensemble se termine par un aperçu de l'influence de Nietzsche : "M. Gomperz cite Nietzsche avec faveur ; M. Wentscher adopte pour épigraphe deux versets de Zarathoustra, seul M. l'Abbé Farges réprouve Nietzsche et le taxe de folie. Sous l'influence de Nietzsche, le pur humanitarisme est délaissé ; M. Wentscher montre très bien que chercher le bonheur d'autrui n'a rien de proprement moral en soi." (p. 278). Conclut sur une citation de Nietzsche, placée en épigraphe de l'Ethik de Wentscher : "Mon vouloir, dit Zarathoustra me vient toujours en aide, il est mon libérateur et le porteur de ma joie" (p. 278). [9]

 

BEAUNIER André, « Nietzsche et les socialistes » in Le Figaro, 2 septembre 1902, p. 3.

 

BOURDEAU Jean, "Nietzsche socialiste malgré lui", in Journal des Débats 2 septembre 1902.

 

HAAM Ahad, "Les idées de Nietzsche et le judaïsme III", in L'Echo sioniste, n°9, 15 septembre 1902, p. 184-187.

Fin d'un article commencé le 15 avril et le 15 juin 1902.

 

DEHERME Georges, "Frédéric Nietzsche, par Eugène de Roberty", in Coopération des idées, octobre 1902, p. 87-91. [10]

Remarque : "Voilà un Nietzsche inaccoutumé". Cite de longs extraits qui forment une "partie mal comprise de la sociologie nietzschéenne" et révèlent un Nietzsche démocratique et révolutionnaire.

 

WEBER Louis, "Réflexions sur Nietzsche, par Paul-Louis Garnier", {Philosophie}, in Mercure de France tome 44, n˚154, octobre 1902, p. 222-223.

 

WYZEWA Téodor de, "Un ami de Nietzsche : Erwin Rohde", in Revue des Deux Mondes, tome 11, 15 octobre 1902, p. 936-946.

 

LUMET Louis, "Réflexions sur Nietzsche", par P.-L. Garnier", in La Petite République, 21 octobre 1902.

Se range du côté de Nietzsche et énumère les défauts de Garnier et de son livre. Estime que la pensée de Garnier "paraît hésitante et débile", ne voyant que les détails subsidiaires de la philosophie nietzschéenne. [11]

 

Anonyme, "La morale de Nietzsche, de Pierre Lasserre", in Notes Critiques, novembre 1902, p. 281.

 

DEHERME Georges, "Réflexions sur Nietzsche, par Paul-Louis Garnier", in Coopération des idées, novembre 1902, p. 155.

Préfère "l'individualisme héroïque" de Nietzsche au "fumeux panthéisme moniste" de l'auteur. [17]

 

GHEON Henri, "Les lectures du mois", {Chroniques du mois}, in L'Ermitage, volume 25, n˚11, novembre 1902, p. 395-398.

Compte-rendu de Paul-Louis Garnier, Réflexions sur Nietzsche (p. 398).

 

BAINVILLE Jacques, "Le Voyageur et son Ombre (Humain trop humain, 2e partie), par F. Nietzsche", {Bulletin bibliographique}, in Action Française, 15 novembre 1902.

 

Anonyme, "La maladie de Nietzsche", in Semaine littéraire, 29 novembre 1902.

Référence citée d'après l'annonce publiée dans le Journal de Genève du 3 décembre 1902, p. 6.

 

GHEON Henri, "Les lectures", {Chroniques du Mois}, in L'Ermitage, volume 25, n˚12, décembre 1902, p. 460-467.

Compte-rendu de Nietzsche, Le Voyageur et son Ombre (p. 463-465).

 

LAMBERT Alfred, "Eugène de Roberty. - Frédéric Nietzsche", in Revue internationale de sociologie, tome 10, n˚12, décembre 1902, p. 924-925.
 

S. « Nietzsche », {Au jour le jour}, in Journal des Débats, n°33, 1er décembre 1902, p. 1.

 

HALEVY Daniel, "Frédéric Nietzsche (Œuvres posthumes)", in Le Temps, 4 décembre 1902.

 

LICHTENBERGER Henri,"H. Vaihinger. - Nietzsche als Philosoph", {Littérature allemande}, in Revue universitaire, tome II, n˚10, 15 décembre 1902, p. 485-486. [19]

 

ERNEST-CHARLES J., "Nietzsche traduit par Henri Albert. - La morale de Nietzsche, par Pierre Lasserre", {La vie littéraire}, in Revue bleue, tome 18, n˚25, 20 décembre 1902, p. 795-798.

Compte-rendu de Nietzsche, Le Voyageur et son ombre. Opinions et sentences mêlées et de Pierre Lasserre, La morale de Nietzsche.

 

ARNAULD Michel, {Les livres}, in Revue Blanche, tome 27, 1902, p. 470-480.

Compte-rendu de Nietzsche, Aurore et l'Origine de la Tragédie, p. 471-472.

 

DELFOUR Abbé, "Ainsi parlait Zarathoustra", in L'université catholique 41, 1902, p. 571-588.

 

PERES Jean, "Platon, Rousseau, Kant, Nietzsche. (Moralisme et Immoralisme)", in Archiv für Geschichte der Philosophie, tome 16, 1902, p. 97-116. [21]

 

REBELL Hugues, "Histoire de l'Esprit français 1850-1900. Le Nietzschisme (1898-?)", in La Plume 14, 1902, p. 915-917.

 

ROUANET Gustave, "Nietzsche et l'immoralisme, par Alfred Fouillée", in La Revue socialiste, tome 36, 1902.


Retour à 1902      

dernières mises à jour

 

 

Moteur de recherche:

NOUVEAU:

 

Jean-Pierre DUMONT

Nietzsche et Loti. Et vice versa (2021)

 

 

 Julien Dupré

Nietzsche et les nationalistes français. Réceptions et usages d’une œuvre philosophique (1898 – 1945) lire

 

Renée Thomas

"Nietzsche dans l'enseignement de la philosophie en classe Terminale" (1985)

 

Rahel Wartenweiler

Charles Andler et la politisation de Nietzsche: une analyse de la dimension politique d’un transfert culturel (1890-1933)  lire

 

Projet de recherche

“The work must go on.” An investigation of Charles Andler, Malwida von Meysenbug, and the Nexus of Nietzschean Socialism (1890-1930) (Martine Béland) – CCÉAE (umontreal.ca)

 

La philosophie de  Nietzsche et le mouvement socialiste français (1890-1914)

Don LONGO

 

"Le Sang de Nietzsche" testament d'Arnaud Dandieu. Edition commentée par Christian Roy (2015/2020) 

 

 

Nietzsche et Zola

(Jean-Pierre Dumont, septembre 2019)

 

Que pensait Emile Zola de Nietzsche? de Wagner? lire

 

 

"Nietzsche wirkt in die populäre Breite, und man muss in die Breite gehen" (Andreas Urs Sommer, Nietzsche und die Folgen, 2017)

 

"Viele neue Nietzsches sollen zutage treten? - Ein paar wenige würden genügen..." (Reto Winteler, Friedrich Nietzsche, der erste tragische Philosoph, eine Entdeckung, Basel Schwabe Verlag, 2014)

Laure Verbaere

Nietzsche et l'agrégation de philosophie (avril 2019) lire

OUTIL: Nietzsche et les philosophes français: traces empiriques et paroles 1889-1903 lire

Les éditions de Zarathoustra de 1920 à 1935 voir

et de 1935 à 1950 voir

Dominique de Gaultier de Laguionie, petit-neveu du philosophe français Jules de Gaultier (1858-1942) met à disposition les archives dont il dispose. voir

Jules de Gaultier et Nietzsche

Don Longo:

Les pèlerins à Sils-Maria voir

" (...) [l]es philosophes de profession [...] oublient que Nietzsche ne promulgue pas un catéchisme nouveau mais nous invite à créer nous- même le système des valeurs auquel nous voulons dévouer notre vie. Dosons en nous la quantité de dionysisme et de christianisme mystique qui va nous inspirer. Il y aura autant de solutions qu'il y aura d'individus et c'est de leur collaboration que naîtra la vie nouvelle." (Charles Andler, 1932)

 

Traces orales

Nietzsche « n'est pas allé assez loin dans le sens de sa propre doctrine ; il n'a pas été assez nietzschéen. (…) Nietzsche n'a pas encore un sens suffisant de la relativité : il est encore trop systématique. » (Frédéric RAUH, extrait de cours à la Sorbonne, 1904)

 

 

"Chaque doctrine nouvelle présente certaines arêtes et extrémités outrancières autour desquelles la curiosité frivole de la multitude voltige hâtivement mais ce n'est pas l'exactitude ou la fausseté de quelques points particuliers, ce sont l'étendue et la profondeur de la création qui doivent retenir notre attention. Je ne me suis jamais demandé si les théories nietzschéennes du «surhomme » ou de l'« éternel retour » sont justes ou non: et qui se le demanderait encore, en dehors de quelques ratiocineurs et éplucheurs de livres ? Une grande œuvre ne nous intéresse toujours que par ce double côté: l'homme créateur et l'action créatrice." (Stefan Zweig, L'Humanité, 21 mai 1926)

Le Rire, 10 décembre 1910